« Le Léthé, fleuve de l’oubli »

Atelier pour tous
proposé par Sylvie Caty

Je me souviens d’une visite chez le pédiatre avec mon fils âgé de 6 ans.
« - Fait-il encore des crises d’asthme ?

-  Ah, non non, j’avais oublié qu’il en faisait.

-  Madame, vous n’avez pas oublié, vous ne vouliez plus vous en souvenir. »

Voilà tout est dit.

« - T’as pas vu mes clés ? T’as pas vu mon écharpe ? T’as pas vu mon parapluie ? ...... »
« - C’est quoi encore mon mot de passe, mon code de carte bancaire ? »
« - Elle est où la télécommande, elles sont où mes affaires des Beaux-Arts ? »
« - Crotte, J’ai oublié de poster la lettre. »

Étourderies, distractions, actes de l’inconscient, mettez cela sur n’importe quel compte, qu’à cela ne tienne, le fait est là. Il vous agace, il vous angoisse, il vous protège, il vous arrange selon. 

Le travail artistique sera de choisir l’objet perdu, oublié (les clés par exemple très fréquemment) et d’imaginer plusieurs lieux, des scénarii incongrus ou évident (enfin oui mais bien sûr, c’est évident lorsque l’on remet la main dessus).

Les clés posées sur la chasse d’eau des toilettes, tombées entre les deux sièges de la voiture, rangées dans une autre pochette de votre sac, laissées sur le comptoir d’un bar... Que sais-je ? 

Travail d’introspection, de déambulation, de mise en scènes. Vous pouvez utiliser comme outils : l’installation et la photographie. Représenter l’objet dans des endroits divers et variés.

Ou tout simplement dessiner, peindre l’objet maudit et composer le décor, encadrer l’environnement. Sera-t-il enfoui dans un fatras ? Tout bêtement déposé d’une manière flagrante devant vos yeux ? Dans un endroit farfelu, inattendu, improbable, inimaginable ? Introuvable !

À savoir : la lecture de ce travail se dirige vers l’énigme. Nous devons sentir, comprendre que quelque chose est enfoui, caché et/ou ressentir le sentiment qui vous habite : l’énervement, l’angoisse, l’affolement, la panique. C’est très important pour le choix des couleurs, le geste de l’écriture picturale, la direction de la lumière, la part de l’ombre. Une atmosphère, une ambiance doivent être étudiées. 

Je vous laisse chercher ? Bon courage.

Voici quelques références : 

Livres : 

  • Harald Weinrich, Léthe, Art et critique de l’oubli, éditions Fayard, 1999 ;
  • Edgar Allan Poe, La lettre volée (il s’agit de la deuxième nouvelle que vous trouverez dans le recueil Histoires extraordinaires) ;
  • pour les enfants de 6 à 12 ans, Où est Charlie ?, albums de Martin Handford. éditions Grund. 

Film : Aki Kaurismäki, The man without a past, 2002.

  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #12
  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #12