« Promenade »

Atelier pour tous
proposé par Kristel Gauthier

Yves Brunier* cherchait son lieu entre l’architecture (sa première vocation), le paysage (sa formation) et la peinture. Il portait un regard nouveau et singulier sur le paysage, l’espace et le projet. En tant que paysagiste, il a collaboré notamment avec Rem Koolhas et Jean Nouvel. En seulement cinq années d’activités professionnelles intenses, Yves Brunier nous laisse une œuvre sensible et généreuse, de matière picturale, à travers des DESSINS-PEINTURES-COLLAGES très colorés, où il manipule la couleur et l’image avec spontanéité. Yves Brunier nous invitait à porter un regard nouveau et singulier sur l’espace, au-delà du domaine strict de sa discipline. Sa démarche, animée par une intuition plastique très forte, ne s’arrangeait pas forcément de la réalité du terrain. Loin de la représentation classique du plan, perspective, etc., il procédait par associations de couleurs, de textures, de mises en volume à l’aide de matériaux extrêmement divers (aliments, détritus de toutes sortes, objets, etc.). 
*Ne pas confondre avec son homonyme Yves Brunier , auteur et comédien français à qui on doit notamment le personnage de Casimir, le gentil dinosaure de L’Île aux enfants !

Imaginez, à votre tour, un projet paysager.
Réinventez votre jardin, votre rue, votre quartier, votre ville, un lieu lointain, imaginé.

1°) Collectez des images avec différents éléments architecturaux et paysagers (bâtiments, véhicules, éléments naturels, silhouettes de personnage en mouvement, objets, etc.). Cela peut être uniquement des couleurs ou des matières tirées d’une page de pub de magazine, de la poubelle papier ou d’un catalogue de papier peint... 

2°) Découpez les morceaux qui vous intéressent le plus finement possible.

3°) Choisissez un support qui peut accueillir le poids de votre projet (colle, papier, peinture, pastels, etc.). Je vous conseille, dans un premier temps, de déplacer vos éléments, de chercher le plus de combinaisons possibles (soit d’attendre un peu avant de coller). 

4°) Construisez / Déconstruisez avec ces éléments hétéroclites un nouvel ensemble, lieu. 

  • Imaginez des prolongations de ces images, faites du lien entre elles. Pour cela, utilisez crayons, peintures, pastels, d’autres morceaux d’images, etc. 
  • Jouez avec la taille et l’échelle des objets, le sens et la fonction des éléments choisis et n’hésitez pas à les détourner. Par exemple, une maison peut devenir un chapeau. Une plante, le toit d’une maison... Jouez avec les couleurs !

Si vous avez aimé inventer ce paysage, prolongez la proposition par une maquette... Vous allez avoir besoin d’un pistolet à colle et d’un morceau de carton ou de bois pour la base, de matériaux divers pour les différents volumes. Comme pour le projet du dessus, utilisez l’idée du collage et de l’assemblage de matériaux divers ainsi que de la mise en couleur avec papiers collés, peintures, pastels... 

Voici un autre exemple, Marie Hungler, graphiste-paysagiste, et ses « paysages plastiques ».

  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #12
  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #12
  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #12
  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #12
  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #12
  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #12