« Roman-photo »

Atelier pour tous,
proposé par Kristel Gauthier

Le roman-photo ? Si tu ne vois pas ce que cela peut être, c’est que tu dois être trop jeune. Tu peux faire quelques recherches sur internet ou demander à tes parents ou grands-parents...

C’est un genre littéraire mineur, inventé par les Italiens, popularisé par les magazines féminins des années 1950-1970, principalement Nous Deux. Les histoires de l’époque, sont souvent « à l’eau de rose ». Le genre est attaché à une époque, celle des trente glorieuses, avant les règnes de la télévision et de l’Internet dans les foyers. Certains tentent de lui donner une seconde vie avec le numérique. Les constructions d’un roman-photo et d’une bande dessinée sont similaires, ce dernier utilise systématiquement des photographies comme illustrations.

Tentons l’expérience, nous aussi. C’est l’occasion pour tous les confinés d’une même maisonnée de participer à la création d’une œuvre collective, farfelue, romantique, kitch… tous les tons sont permis (pourquoi ne pas s’inspirer des films d’horreur qui font peur ! et/ou qui font rire aussi) Je vous invite vivement à faire participer tout le monde !

Pour vous guider dans la création de votre roman-photo :

Option 1 :

Si vous êtes plusieurs à réaliser le roman-photo, ce sera un travail d’équipe.

Répartissez-vous les tâches ou faites-les ensemble :

  • Écrire le scénario (quelle histoire ? quels personnages ?). Vous pouvez partir loin dans la loufoquerie, le non-sens, … Si vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord, ce n’est pas grave, développez vos propres idées, écrivez chacun un scénario et ensuite aidez-vous mutuellement à réaliser vos romans-photos. Cela fera deux histoires !
  • Écrire les dialogues (à l’avance, pour pouvoir jouer-mimer les poses).
  • Définir le nombre d’images et leur cadrage : gros plan, plan large, plan américain… Pensez également au décor, à la mise en scène, aux accessoires. Vous pouvez réaliser un petit story-board. Cela peut vous aider de dessiner vos idées avant de prendre la photo.
  • Prise de vue : vous pouvez utiliser tout type d’appareil photo numérique, ou smartphone pour réaliser vos images. Choisissez l’appareil qui réalisera les plus belles, les plus nettes (Choisissez une plus haute définition pour vos images que d’habitude, c’est-à-dire 300 dpi. Si jamais l’envie nous prend de les imprimer !).
  • Ensuite, à vous de jouer ! CLIC CLAC.
  • Pour la mise en page, faites avec ce que vous avez sur vos ordis ou cherchez des logiciels de mise en page, vous avez même des logiciels gratuits pour réaliser directement des romans-photos.

Option 2 :

Si tu es seul ou si personne à la maison ne veut participer, tu devras redoubler d’inventivité, de patience et tu devras endosser toutes les casquettes.

  • Reprends les indications de l’option un.
  • Si c’est vraiment impossible d’être devant et derrière l’appareil photo, fais jouer tes rôles par des jouets, peluches, découpe tes personnages dans des vieux magazines… à toi d’inventer… au pire des cas tu peux faire un roman-photo sans personnages !
  • Si tu as un pied-photo et un appareil photo avec retardateur, c’est plus simple pour pouvoir être à la fois, photographe et modèle. S’il y a plusieurs personnages dans ton histoire, tu devras les jouer-mimer tous et ensuite jouer du photomontage !
  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #4