[]

/ Schéma des études / DNA1 / HISTOIRE, THEORIE DES ARTS ET LANGUE ETRANGERE / Esthétique (L.Buffet) / Art et société : Le capitalisme esthétique

Art et société : Le capitalisme esthétique

Laurent BUFFET

2 heures tous les 15 jours

Site de Caen

Pré-requis : Bac

Objectifs

  • Acquis de connaissances sur les théories philosophiques et esthétiques modernes et contemporaines dans leur rapport aux évolutions de la société ;
  • Approfondissement de l’apprentissage de l’expression écrite ;
  • Développement des facultés d’analyse.

Contenu

Depuis quelques décennies, la sociologie et la théorie de l’art se rejoignent pour dresser le constat d’une alliance nouvelle entre l’art et la production industrielle et postindustrielle.

Une fois associé à l’expertise sociologique, le postmodernisme peut non seulement être compris comme un phénomène d’intégration de la sphère artistique, tout à la fois, aux objets et aux rapports de production, mais aussi comme une ère culturelle dans laquelle l’art n’apparaît plus qu’en tant que reflet ou émanation de la sphère économique dans son ensemble.

Une telle conception revient à refuser toute spécificité à la sphère artistique, autrement dit à déclarer abolie son autonomie disciplinaire.

Afin de développer une critique de ce « paradigme sociologique de l’art », durant le premier semestre, nous abordons la question des relations entre l’art et la marchandise à l’époque du capitalisme esthétique.

Méthode d'enseignement

Cours magistraux durant lesquels nous confrontons la théorie de l’art à la réalité des œuvres.

Evaluation

Contrôle sur table.

Références

  • Perry Anderson, Les Origines de la postmodernité, [1998], Paris, Les Prairies ordinaires, traduit de l’anglais par Natacha Filippi et Nicolas Vieillescazes, 2010 ;

  • Jean Baudrillard, Pour une critique de l’économie politique du signe, [1972], Paris, Gallimard, 2007 ;

  • Walter Benjamin, L’Œuvres d’art à l’ère de sa reproductibilité technique, [1935], in Œuvres, tome III, traduit de l’allemand par Maurice de Gandillac, Rainer Rochlitz et Pierre Rusch, Paris, Gallimard, 2000 ;

  • Clément Greenberg, Avant-garde et kitsch , [1939], in Art et culture, Essais critiques, traduit de l’américain par Ann Hindry, Paris, Macula, 1988 ;

  • Fredric Jameson, Le Postmodernisme ou la logique culturelle du capitalisme tardif, [1991], traduit de l’américain par Florence Nevoltry, Paris, Beaux-arts de Paris, 2007 ;

  • Rosalind Krauss, L’Originalité de l’avant-garde et autres mythes modernistes, [1985], traduit de l’américain par Jean- Pierre Criqui, Paris, Macula, 1993 ;

  • Jean-Marie Schaeffer, L’Art de l’âge moderne. L’esthétique et la philosophie de l’art du XVIIe siècle à nos jours, Paris, Gallimard, 1992.

 // DNA  - Semestre 1  //  Tronc commun  //  credits ECTS : 2